A la lumière du lampadaire

Il n’y a pas si longtemps, je dois avouer que je n’arrivais plus bien à voir la petite flamme, celle qui nous donne en vie, celle qui demande courage et confiance. En attendant de trouver une voie où s’exprimer, je m’étais abritée à la lumière d’un lampadaire, dans le coin d’un carnet. J’aime bien les lampadaires. Même dans l’obscurité, on peut se réchauffer le cœur et l’âme sous leur regard bienveillant. Je vous souhaite d’en rencontrer, même bien des lampes en tant genre, des lanternes sympa chouettes. Bref, tout ce qui éclaire le chemin. 🙂